COMMENT PRIER POUR NOS CONNAISSANCES

            Prier pour nos connaissances devrait être au cœur de notre mission car la prière nous permet d’apporter aux pieds de Jésus ceux qui nous sont chers et qui ont besoin d’être restaurés. Or, il nous arrive malheureusement de dire qu’on va prier mais que cette bonne intention, au mieux s’évapore avec le temps, au pire reste un vœu pieux sans lendemain. Comment résoudre impérativement cette tension entre volonté et réalité sans compromettre notre précieuse part à la mission de Dieu ? 

            Le SUPPORT

            Garder sous les yeux. Pour prier régulièrement pour nos connaissances, il est indispensable que nous n’oublions pas ces personnes. Et la meilleure manière pour ne pas les oublier est qu’elles restent présentes sous nos yeux. Plus nous les « croiserons » régulièrement et plus nous serons enclins à prier pour elles. Mais comme nous ne pouvons pas tous les garder en permanence dans notre salon, il nous faut être inventifs pour solutionner cette problématique.

            Manque de visibilité. Le carnet de note, la liste papier ou le téléphone portable sont des systèmes efficaces pour prier. Pourtant, ils représentent un inconvénient majeur : en ne visualisant pas concrètement les personnes pour lesquelles nous devons prier, nous risquons progressivement de les oublier.

            Un pense-bête physique. Une option est de créer un pense-bête physique, sur lequel nous ferons figurer les noms des personnes pour lesquelles nous souhaitons prier. Soyons créatif avec les moyens à notre disposition et selon notre personnalité… une famille écrit sur son carrelage de cuisine au feutre à tableau blanc, une autre possède un simple sac de magasin en papier avec des étiquettes collées dessus, une autre a fait une frise de photo dans son salon… 

            L’UTILISATION

            Trente noms. Pour remplir ce pense-bête, établissons une liste de départ d’environ 30 noms : famille, voisins, collègues de travail, personnes que nous croisons tous les jours… Bref, tous ceux que Dieu met sur notre chemin au quotidien et pour lesquels nous sommes déterminants, parce que nous sommes les seuls membres du peuple de Dieu à les côtoyer, les seuls qui pouvons servir d’intermédiaire à la réconciliation.

            Une prière par semaine. Une fois cette liste de personnes démarrée, prions pour chacune d’entre elles une fois par semaine. Pour certaines, les sujets seront déjà fournis, pour d’autre nous pourrons juste évoquer le nom et demander à Dieu comment être un témoin pour ces personnes. Et persévérons dans cette démarche autant de temps qu’il le faudra.

            Apprends-moi à les aimer. Et quel sujet de prière doit principalement revenir ? « Apprends-moi à aimer untel/unetelle comme Tu l’aimes ». Dieu aime ses créatures et voudrait que notre regard et notre coeur soit autant ému de compassion pour toutes ces personnes que Lui-même l’est pour elles. Mais notre coeur est tellement dur, que Dieu doit le « travailler », le « ramollir » pour nous rendre sensible à cela. Et cela commence par la prière !

            Le BUT

            Observer ce qu’il se passe. Puis, tout en priant, observons ce qu’il se passe dans nos vies et dans les vies de ceux et celles pour lesquels nous prions. Demandons à Dieu de comprendre et de relier les événements qui surviennent pour y découvrir son plan. Même si ce qui se passe n’est pas forcement en relation avec ce que l’on attend, Dieu agit en nous, dans nos cœurs, dans nos attitudes, dans notre regard. Attention, c’est peut-être vous qui allez changer en premier …

A vos marques, prêts, … PRIONS !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *